Pour introduire ce sujet, quoi de mieux qu’un peu d’histoire? Direction le service des archives pour connaître l’origine du nom du lieu dit « Le Grand Bourreau ». Et bien croyez le ou non, le premier propriétaire s’appelait Mr. Bourreau et il était grand! Voilà pour l’introduction. 

Le Grand Bourreau donc, est un corps de ferme situé à la croisée des étangs de Narbonne, de la déchetterie de la Billette et des vergers de Charlemagne. Nous profitons d’un des trois bâtiments qui le composent, qui est notre lieu de vie commun. On y trouve cuisine, sanitaires, salon, un espace dédié à la musique, un atelier couture et les bureaux de la compagnie. 

De même, ces espaces accueillent diverses réunions concernant l’accueil de résidences, l’intendance ainsi que la maintenance du lieu. 

Collé à ce bâtiment, se trouve l’atelier de construction. C’est l’endroit où voit le jour la plupart de nos structures et décors qui nous servent pour les spectacles et autres festivités. Bois, acier, électricité, matériaux de récup, pigeons même, et tout autant de savoir-faire occupent cet espace.

 

Non loin de ce qui fut susnommé, se trouve la « Caillasse Place », comme nous l’appelons. Sur cette place, trône et règne en maître notre chapiteau que l’ on a baptisé « le Gros Pépère ».

Il mesure 24m de long, 20 de large et quasiment 8m de haut, un beau bébé en somme. Sous ses toiles, nous nous entraînons à l’ acrobatie, au mât chinois, à la musique, à la danse, à la bascule, au main à main, à la corde volante, à la percussion corporelle...

Sur son plancher, sont nées toutes les créations de la compagnie 100 Issues et certaines de compagnies amies que nous accueillons en résidence pour de la création ou de la répétition.

Sous les feux de ses projecteurs, se produit le résultat de tout ça lors de nos festivals, de présentations de travail et d’événements particuliers. Nous vous invitons à vous arrêter chez nous, que ce soit par hasard, par curiosité, ou pour profiter d’ un de nos événements. Vous pourrez alors mieux vous rendre compte à quel point l’outil de travail que la ville de Joué-lès-Tours nous met à disposition, est un atout considérable pour nous autres saltimbanques d’ici et d’ailleurs, la culture locale et interstellaire.

Pour faire une demande de résidence adresser votre demande par mail à cie100issues@gmail.com